La mesure de l’égo

« Une personne qui ne voit pas ses propres erreurs, ne changera jamais. » -Inconnu

Depuis plusieurs années, j’ai le bonheur d’enseigner aux élèves du primaire. Sincèrement, même si mon travail est d’en faire des bons citoyens, ces êtres, en retour me font beaucoup apprendre sur la vie, sur ma pratique et me font à mon tour devenir une meilleure personne.

J’adore observer et apprendre sur eux. Souvent leurs agissements me font réfléchir sur mes actions.

Parlant d’actions, je suis en ce moment même à une fin d’étape. La remise du bulletin approche. Ce moment angoissant où l’on évalue pour se faire une banque de données la plus crédible pour de dresser un portrait plus juste des compétences des jeunes. Lorsque les résultats ne sont pas satisfaisants, on se culpabilise, on se questionne, on se flagelle. Quatre fois par année, les résultats sont mesurés, calculés, analysés…jugés. Une fois la remise du bulletin faite, « LA » question angoissante revient. Comment comptes-tu améliorer ta pratique? Je me rends bien compte qu’au final, qu’à systématiquement me questionner, j’oublie de me questionner sur la pratique de mes élèves. Il y quelques jours, j’ai dû gérer une situation qui m’a fait voir l’évaluation sous un angle différent.

Sur l’heure du lunch, une éducatrice du service de garde m’aborde alors que je prépare mon après-midi. Je vois à ses côtés, une élève qui de toute évidence souffre d’une crise de panique. Elle se plaint d’un mal de ventre de plus en plus grandissant et s’ajoute cette peur grandissante de vomir. Je l’accueille, je lui nomme ce que j’observe et nous pratiquons le souffle conscient qui est un exercice de pleine conscience que je supporte avec une musique douce.

Après 10 minutes le calme revient et je lui laisse parler de sa crainte. Elle me dit, faisant référence à ses tests hebdomadaires, qu’elle n’a pas de bons résultats scolaires. On s’approche de mon bureau, j’ouvre mon cartable d’évaluation pour constater le contraire. C’est alors qu’elle m’a avoué que ses résultats sont moins satisfaisants que ses amies dans son équipe. Je venais du coup de comprendre pourquoi elle m’avait demandée plus tôt de ne plus être en équipe avec elles. Il n’y a pas de hasard dans la vie. La veille je venais justement d’apprendre sur la mesure de l’égo.

Avant le d’aller au lit, j’appris d’un livre de Mark Manson intitulé : “L’art subtil de s’en foutre”, que la mesure de l’égo pouvait être malsaine. En effet, on y lit que si on compare notre succès à celui des autres, l’égo peut nous rendre dépressif. En effet, il arrive une perte de satisfaction dans la mesure où nous comparons notre prouesse à celle des autres pour nourrir notre égo dans le but de diminuer les autres. Je lui ai alors demandé comment elle vivait sa remise de résultats scolaires. J’ai compris qu’à chaque fois qu’une fille recevait une note, elle comparait sa feuille avec son groupe. Ainsi sa motivation face à l’évaluation n’était pas de se questionner sur ses stratégies pour s’améliorer, mais plutôt sur comment faire pour être supérieur à ses coéquipiers.

Cette expérience m’a fait découvrir une facette de ma personnalité. Je me suis rendu compte que le but derrière mes succès n’est pas toujours d’être fier de moi. J’ai réalisé qu’à l’occasion, j’avais effectivement ce même but. Voici l’expérience consciente et très révélateur d’une mauvaise mesure d’un l’égo mal géré. Qui sait, cette prise de conscience sur mes habitudes, explique peut-être aussi pourquoi j’ai moi aussi périodiquement des crises d’angoisse.

J’ai donc un nouvel objectif à atteindre. C’est d’éprouver de la gratitude sur mes réussites en regardant mes expériences du passé et d’être fier des efforts et des stratégies que j’ai utilisés pour y parvenir. Cette expérience m’a fait voir la valeur ne pas me nourrir du succès des autres et me centrer sur cette valeur.

Merci à mon élève! Par elle, je viens de vivre une belle expérience du lâcher prise conscient.

Et vous? Qu’avez-vous appris de vos élèves?

Publié par Mr Friday

Je suis enseignant, conférencier, podcasteur et animateur. L'humain me fascine. Mes expertises sont la gestion de classe compatissante et le savoir-être.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :